Témoignages Patients

Kathy NOHÉ (COURBEVOIE) - 24/07/2017

Vous portez en alternance et lentilles et lunettes que vous ne supportez plus et bien faites comme moi l’opération.
Après une mauvaise manipulation de mes lentilles au mois de Juin dernier je me suis abîmée une cornée … la douleur pendant presque 12 heures a été insupportable et aux urgences on me précise de ne plus mettre mes lentilles.
J’ai donc pris rendez-vous auprès du Docteur Michaël ASSERAF à Courbevoie que l’on m’avait recommandé je lui ai exposé mon cas à savoir que pour moi le port de lunettes est un véritable handicap –
Le docteur ASSERAF me parle de l’opération qui résoudrait tout problème lié à ma vue.
Evidemment que j’y avais déjà pensé mais ma peur freinait toute décision car si il a une chirurgie qui l’on redoute c’est évidemment celle des yeux.
Mais en quelques jours l’idée de ne plus porter ni lentilles ni lunettes a dépassé toute peur préliminaire et j’ai osé franchir ce pas difficile et faire confiance sans le moindre doute au docteur ASSERAF ;
J’ai donc été opéré les 11 & 18 Juillet,
Bien sûr qu’il y a eu un stress pré-opératoire car comme toute chirurgie on sait qu’il n’y a pas de risque « 0 » et dans les Cinq Sens, la Vue reste le principal.
Vous êtes curieux de savoir le résultat …… que du BONHEUR, une vraie liberté retrouvée – un VRAI sans faute et une vue parfaite –
MERCI au Docteur Michaël ASSERAF qui a su me convaincre par son attitude de professionnel et de grande compétence.
MERCI aussi pour l’accueil souriant et délicat de son secrétariat et surtout de la prise de nouvelles dès le lendemain de l’opération et du suivi post-opératoire.
N’hésitez plus car ce que vous regretterez c’est comme moi de ne pas l’avoir fait plus tôt.

Isabelle Gervais (Courbevoie) - 7/07/2017

Depuis mon opération de la cataracte + myopie par le docteur Asseraf, je revois ou plutôt je revis !
Je me demande bien pourquoi je ne l’ai pas fait plus tôt. Merci docteur!

Angélique ROBET (La Garenne Colombes) - 5/02/2017

Bonjour,
Je suis une patiente du docteur Asseraf depuis plusieurs années, avec une forte myopie. Le docteur m’a proposé la chirurgie au lazer, que j’ai enfin décidé de faire le 2/02/2017. J’étais nerveuse et j’avais un peu peur. Mais au final tout c’est très bien passé, à part une gène durant la première nuit, je n’ai ressentie aucune douleur, et dès le lendemain, je voyais parfaitement bien, sans lunette.
Je suis très contente de m’être fait opérer, cela va changer ma vie.
Je vous recommande donc de faire cette opération si vous le pouvez.

Joseph Alonso (Courbevoie) - 22/07/2016

Je suis patient du docteur Asseraf depuis deux ans pour une forte myopie. Je me suis récemment fais opéré par le docteur et je tiens par la presente a le remercier pour son professionnalisme son côté humain son écoute sa compréhension et son équipe très agréable.

Le docteur Asseraf a changé ma vie un grand merci docteur vous êtes un GRAND MONSIEUR. Bien évidemment je recommande à tous le docteur Asseraf!

Audrey Jouvet (La Garenne Colombes) - 22/06/2016

Bonjour à toutes et tous,

J’ai été opérée le 31/03/2016 par le Dr Asseraf et son équipe.

Agée de 32 ans, je portais des lunettes depuis 20 années et des lentilles depuis 12 années.
Mais mes yeux commençaient à ne plus supporter les lentilles et le port unique des lunettes était devenu handicapant pour des petites choses simples de la vie. Alors j’ai franchi le cap.

Le Dr Asseraf et son équipe ont été parfaits …
Avant l’opération : Très précis dans ses explications, ses conseils ce qui permet de calmer l’appréhension d’un tel acte.
Pendant l’opération : L’équipe et le Dr Asseraf ont été très présents, dans une bonne ambiance générale qui détend tout le monde. Chaque étape de l’opération est expliquée en temps réel ce qui rassure. Tout est très rapide (15 min par oeil) et complètement indolore ! Seul ressenti une gêne mais vraiment aucune douleur.
Après l’opération : Le soir même, mes yeux n’ont pas arrêté de “pleurer”. Le lendemain mes yeux étaient secs mais le traitement bien respecté enlève cette sensation. 2 semaines après j’ai ressenti une sensation de gêne et de baisse de vue sur un oeil, le docteur Asseraf m’a reçu très rapidement pour vérifier. Tout était ok. Juste mon oeil très sec. Depuis rien à signaler. Tout va pour le mieux ! Je m’émerveille encore chaque jour de ce bien être retrouvé !

A ce jour, après avoir eu du mal à me passer de mes habitudes (exemple : enlever les lunettes avant de se coucher … ah non ! je n’en ai plus ;)), tout va parfaitement bien.

Je suis ravie de mon opération, du docteur et de son équipe que je recommande à toutes et tous et je n’hésiterais pas à renouveler l’opération si cela était nécessaire. J’invite tous ceux qui hésites encore à se laisser tenter car après … c’est magique !

Dominique Laussinotte (Asnieres sur Seine ) - 21/06/2017

Notre histoire a commencé alors que j’avais trois ans. Elle se termine soixante ans plus tard sans qu’il n’y ait jamais eu la moindre tendresse entre nous. Soixante ans de conflit, de rancœur, de colère, bref, je ne suis pas fâchée de les avoir enfin plaquées, mes lunettes.

Au départ, c’était simple même si notre relation ne me convenait pas du tout : horrible monture pour enfant, la moins chère car à cet âge-là on casse, vous savez. Puis non content de m’infliger ça, voilà que le grand professeur en ophtalmologie choisi par mes parents a l’idée géniale de me faire porter une coque bien noire, collée sur le verre droit…Je devais avoir une dizaine d’années, et j’étais moche ! Et je le savais ! A seize ans, vint une période relativement calme, et malheureusement trop courte, où notre cohabitation se limitait aux moments des efforts visuels (lecture, cinéma…). Je profitais de ce qu’elles n’étaient pas là pour me laisser aller à la coquetterie. J’avais l’impression de vivre enfin, de respirer! Et dire que c’était la mode des lunettes sans correction pour ceux qui n’avaient pas de problèmes oculaires ! Pour avoir l’air sérieux ? Plus vieux ? Ils sont fous ces jeunes…

Puis, arriva la quarantaine. Je feignais de ne pas remarquer, je faisais comme si de rien n’était, mais à quarante-cinq ans, je dus rendre les armes. La complice de mes lunettes, la presbytie m’avait bien eue. Je voyais de plus en plus mal sans elles. Il aurait fallu que je reprenne la vie commune à plein temps. C’était hors de question que je fasse ce plaisir à celles dont l’idée fixe était de me gâcher l’existence. Alors, moi qui ne supportais pas la moindre minuscule poussière dans l’œil, j’entrepris de porter des lentilles. J’ai cru que je n’y arriverai jamais. Le premier essai devait durer un quart d’heure, j’étais de retour chez l’opticien dans la minute qui a suivi la pose laborieuse de ces corps étrangers dans les yeux. Mais la perspective de me remettre en ménage avec mes lunettes fut suffisamment motivante pour que je m’acharne et que je réussisse. Non, elles ne gagneraient pas cette fois-ci. Le prix à payer pour cette victoire était très lourd : avoir en permanence pour chaque déplacement, même d’une journée, l’étui à lentilles et le produit, les lunettes de lecture pour les textes écrits petit, les lunettes progressives pour le moment où on enlève les lentilles, le tout doublé de lunettes de soleil, et une paire de lunette de soleil sans correction…

J’oublie les lunettes de piscine me permettant de lire l’heure de loin. Je ne comprends pas que les chefs de produit de Lancel ou autre Wuitton et Hermès n’aient pas encore conçu la mallette adéquate très chic et très très chère.

Je vécus comme cela de longues années, en ne voyant jamais vraiment bien, sauf avec les lunettes progressives que je refusais d’avoir sur le nez à longueur de journée. Et encore ce n’est pas la panacée. Au piano : si on voit le haut de la partition, on ne voit pas le bas, ça c’est pour un piano droit ; pour un piano à queue, les lentilles sont plus efficaces au début, puis il faudrait mettre des lunettes de lecture au fur et à mesure qu’on avance sur la partition, en les enlevant à la tourne de page !

Avec tout ce qu’un pianiste a déjà à faire et à penser… « Bonjour Monsieur l’opticien, je voudrais commander des lunettes équipées de deux hémisphères cérébraux supplémentaires s’il vous plaît. » Je fis la connaissance du Docteur Asseraf, alors que ma vue avait considérablement baissé, et que par ailleurs je ne supportais plus les lentilles. Celui-ci me parla de l’opération et l’idée d’en finir une fois pour toutes avec mes tortionnaires fit son chemin. J’avais compris que, en gros, on vous mettait une lentille à vie à l’intérieur de l’œil et que c’était miraculeux. J’analysais le pour et le contre, tout en sachant dans mon for intérieur que j’allais franchir le pas. L’opération a un coût, mais si je compare avec les dépenses d’optique sur cinq ans, c’est vite amorti. Et je ne parle pas de l’aspect logistique ! En sus les deux séances chez le coiffeur pour réparer les méfaits de la Bétadine (pas pris en charge par la sécurité sociale).

Néanmoins, je faillis renoncer, après avoir lu qu’on était privé de ménage, de bricolage et de jardinage pendant les jours qui suivent l’opération . Ca me semblait insurmontable. En fait, on s’y fait très bien et on perd rapidement l’habitude de manier chiffon, balai, aspirateur et autres gadgets à l’utilité douteuse. Rendez-vous fut donc pris avec le docteur Asseraf pour opérer chaque œil à une semaine d’intervalle. Je n’étais pas du tout stressée, et trouvant cela bizarre je me suis cherché des motifs d’angoisse. Et si le chirurgien fait tomber la lentille alors qu’il a déjà enlevé le cristallin ? Et s’il éternue au moment de faire l’incision ? Et si la lentille n’est pas à la bonne taille ?Et si elle n’est pas dans l’étui ? Et si c’est la gauche alors qu’on opère l’œil droit ? Et si je bouge pendant l’opération, nerveuse comme je suis-je vais forcément bouger, sans anesthésie etc.

Toutes ces questions resteront sans réponse, puisque Google n’a pas été fichu de me fournir les statistiques relatives à ces incidents. Mais elles n’ont pas suffi à m’inquiéter vraiment.

C’est donc légère et confiante que je me rendis à la clinique Pierre CHEREST le jour J après avoir envoyé aux oubliettes le souvenir de la douche et surtout du shampoing à la Bétadine. Je suis très bien accueillie, le personnel soignant est efficace et aux petits soins. Le plus long fut d’attendre que mon tour arrive, alors que je mourrais de soif, puisque je n’avais pas eu droit à mon litre de thé habituel. Enfin on m’amène au bloc allongée sur un brancard, alors que j’aurais pu parfaitement y aller en petite foulée. Je sens, plus que je ne la vois la présence du docteur Asseraf. C’est forcément lui, et comme je suis parfaitement éveillée, je m’apprête à lui poser toutes les questions saugrenues qui m’avaient traversé l’esprit les jours précédents. Mais, bien sûr, il est là le principal danger : le chirurgien perturbé par le bavardage de la personne qu’il est en train d’opérer ! Je me tais donc. C’est vrai qu’on ne sent absolument rien. Je les entends se parler, pour le moment pas de juron pouvant faire penser que quelqu’un a fait une bêtise, tout va bien. Même très bien, car je vois une multitude de couleurs danser devant mon oeil, c’est très beau, ça me rappelle Fantasia. Tiens d’ailleurs, il y a un peu de musique maintenant. Quel bruit veut on me cacher ? Pas le temps de demander, me voilà en salle de réveil, absolument pas endormie, un quart d’heure après le début de l’opération. Je leur donnerais bien un coup de main à tous ces infirmiers qui ont l’air tellement affairés. Ils sont si gentils. Je rentre chez moi affublée d’une coque sur l’œil droit. Il va me falloir attendre demain matin pour mes premières sensations. Arriva la véritable angoisse. ‘Après une bonne nuit, sans gêne ni douleur, je me dirige vers la salle-de-bains pour enlever la coque. Vais-je voir ? Vais-je voir bien ? Je vais certainement loucher, l’œil gauche n’étant pas encore réparé. N’y tenant plus, j’arrache l’adhésif si fort que j’emporte quelques sourcils avec. Et c’est le miracle ! Je vois, et très bien même avec un seul œil, je rouspète déjà parce que la coque a laissé une trace sur ma joue (je ne l’aurais certainement pas remarqué la veille). Les témoins de ce moment historique me confirment que je ne louche même pas. C’est donc mieux qu’avant mes trois ans ? J’ai du mail à y croire.

Ravie de pouvoir lire le mode d’emploi de mon dentifrice, les composants de mon yaourt, les instructions pour préparer mon thé et un tas de choses sans intérêt, je reprends mon bouquin de la veille avec une fierté indicible de pouvoir le lire à l’œil nu. Une autre vie commence. Elle n’a pas que des avantages. Moi qui me passionne pour la recherche depuis quelques années, me voilà obligée d’abandonner ma recherche permanente de lunettes. Ce n’est pas du tout évident de se débarrasser du réflexe de tâtonner sur la table de nuit avant de poser un pied par terre, faire tomber par la même occasion son réveil, son livre ses mouchoirs…Heureusement, il reste les clés de voiture, le téléphone, les mots, même sans les lunettes mes journées continueront d’être bien remplies. Trois semaines après l’opération, il me faut encore quelques secondes pour me souvenir que je n’ai pas besoin d’une monture sur le nez avant de prendre un livre, me mettre à l’ordinateur ou au piano. Sur mon PC, je vais tous les quarts d’heure dans les paramètres pour remettre le zoom, qui y est déjà, sur 100%.

Mais quel plaisir de voir le nom des rues quand on est au volant, sauf quand le conseiller municipal chargé des espaces verts a fait planter un arbre devant. Quel plaisir de lire les horaires des prochains trains et le nom des sorties de métro de loin. Quelle jubilation de dire à un ami plus jeune que vous : « tu veux que je te le lise ? ». Le soulagement de ne plus transporter en permanence un vrai sac à provision pour y mettre tous les accessoires optiques nécessaires. Quel confort au tennis : on voit tout de suite si la balle est sur la ligne ou dehors. Pas besoin de s’extirper de son fauteuil pour mettre le nez sur l’écran de télévision… Alors bien sûr, il y a les trois sortes de gouttes à mettre pendant trois semaines : en diminuant chaque semaine, mais comme un œil a huit jours de retard sur l’autre, un diagramme de Gantt n’est pas superflu pour planifier tout cela. Bien sûr, pour bien lire on a besoin de beaucoup de lumière. Il se trouve que c’était déjà le cas avant, et que j’ai passé l’âge depuis longtemps de me mettre la tête sous les draps pour lire en cachette avec une lampe de poche. Bien sûr, la nuit il y a le fameux halo Je voyais déjà un halo autour des réverbères, des phares de voiture etc. Il était plutôt anarchique, un peu comme une flamme qui vacille. Maintenant il est beaucoup plus géométrique, comme des cercles concentriques en pointillé. Et plus on est près de la source de lumière, moins il y a de halo. C’est différent donc, mais pas plus gênant.

Bien sûr, il y a l’éblouissement. J’ai toujours été très facilement éblouie (par le soleil et la lumière, j’entends). Maintenant, l’éblouissement dure juste un petit peu plus longtemps. Mais plus le temps passe et plus les couleurs me réjouissent. Elles sont beaucoup plus vives et contrastées, un vrai régal. Je regrette encore un peu plus de ne pas savoir peindre. Bref, je suis ravie de cette transformation et je remercie le docteur Asseraf pour son talent, sa patience et sa bonne humeur qui vous met en confiance.

Arthur (Paris) - 5/06/2017

Bonjour,j’ai été opéré de la myopie au lasik par le docteur Asseraf il y a 8 jours. L’opération s’est très bien passée, elle est rapide et indolore. La prise en charge est très humaine. Je vois dorénavant très bien.
Encore merci.

Angélique ROBET (La Garenne Colombes) - 5/02/2017

Bonjour,
Je suis une patiente du docteur Asseraf depuis plusieurs années, avec une forte myopie. Le docteur m’a proposé la chirurgie au laser, que j’ai enfin décidé de faire le 2/02/2017. J’étais nerveuse et j’avais un peu peur. Mais au final tout c’est très bien passé, à part une gène durant la première nuit, je n’ai ressentie aucune douleur, et dès le lendemain, je voyais parfaitement bien, sans lunette.
Je suis très contente de m’être fait opérer, cela va changer ma vie.
Je vous recommande donc de faire cette opération si vous le pouvez.

Bruno T (Asnières sur Seine) - 02/03/2016

Voila maintenant 2 mois que j’ai été opéré (le 07/01/16).
J’ai 47 ans, toujours bien supporté les lentilles pour corriger ma myopie mais avec la quarantaine, un besoin urgent se faisait sentir pour voir de près.
Je me suis donc retrouvé avec des lentilles ET des lunettes ….
J’ai donc franchi, non sans appréhension le cap de l’opération.
Finalement, l’opération en elle-même est rapide (peut-être 15 min par oeil). Elle est expliquée étape par étape par le docteur Asseraf et l’équipe qui l’assiste. Dès le lendemain, la vue commence à être nette. Reste à mettre les gouttes régulièrement le temps de la cicatrisation. Dans mon cas, aucune gène ni douleur. Maintenant, je vois de près ET de loin, il a juste fallu un peu d’adaptation a la nouvelle vision comme avec une nouvelle paire de lunette.
Me reste encore un réflexe a combattre, je cherche mes lunettes dans le noir au réveil ….

Christian Briot (Courbevoie) - 16/02/2016

Lors d’une visite de contrôle/renouvellement de lunettes (presbytie), le docteur Asseraf m’a proposé la pose d’implants pour ne plus avoir à porter de lunettes.
Après les contrôles et mesures préalables, les 2 yeux ont été traités à une semaine d’intervalle, entré en clinique vers 8h, sorti à 13h. L’intervention (20-25 minutes) a été totalement indolore; simplement l’impression, l’après-midi, d’avoir du sable sous les paupières, sensation tout à fait supportable et plus désagréable que douloureuse.
Visite de contrôle le lendemain au cabinet : pour le 1er œil, la vision, après avoir enlevé la coque de protection gardée 24h, est embrumée et s’éclaircit progressivement les jours suivants. Vision 10 de loin et 10 de près au bout d’une semaine. Pour le 2è œil, la vision est claire dès le lendemain de l’opération et je n’ai plus besoin de lunettes, ni de près (livres, smartphone, ordinateur) ni de loin.
J’ai pu retravailler le lendemain et j’ai repris la conduite sans difficultés 2 jours après l’intervention sur le 1er œil; seul changement constaté : en conduite de nuit, un léger halo autour des feux des véhicules, qui s’est déjà atténué et auquel on s’habitue bien (et que le docteur Asseraf m’avait signalé comme effet possible).
A noter également la qualité de l’accueil au cabinet et la clarté et précision des explications du docteur Asseraf, ainsi que l’efficacité de l’équipe de la clinique.
Au final une intervention que je referais sans hésiter (mais ce ne devrait pas être nécessaire…), c’est un vrai confort de ne plus porter de lunettes (ne plus avoir à les chercher, perdre, enlever, remettre,…).

Dominique Amselle (La Garenne-Colombes) - 06/01/2016

Après avoir constaté que ma vue avait baissé, le docteur ASSERAF m’a annoncé que j’avais une cataracte d’un œil. J’ai été opéré des deux yeux sur 2 semaines car le docteur ASSERAF m’a proposé de me poser des implants. Une opération sous anesthésie locale, je suis rentrée à la clinique le matin, à 14 heures je sortais. Le docteur ASSERAF m’a donné 4 rendez-vous de contrôle, ce qui sécurise, il reste très à l’écoute. J’ai retrouvé une vue parfaite 10 à chaque œil sans lunette !
Vraiment je le conseille.

Ursula Dubosclard (Courbevoie) - 29/11/2015

Après avoir appris que j’avais un début de cataracte, j’ai pris rendez-vous avec le docteur ASSARAF. Inquiète de savoir ce qu’il allait me dire, le premier rendez-vous s’est très bien passé. Il m’a conseillé de me faire opérer le plus tôt possible, ce que j’ai fait. J’ai alors pris immédiatement rendez-vous pour l’opération.
Opération qui s’est déroulée en deux temps pour moi. Le docteur a tout d’abord opéré le premier œil puis le second et ce à une semaine d’intervalle. Les deux opérations se sont très bien passées, le médecin est très professionnel et suit les patients encore après l’opération pour s’assurer que tout va bien. Cela fait 9 mois que l’opération a eu lieu et aujourd’hui je n’ai plus de problème car je vois très bien.
Je remercie le docteur ASSARAF pour sa gentillesse et je le recommande chaudement.
Merci.

P MARTIN (CARRIERES SUR SEINE) - 13/11/2015

J’ai 53 ans. Après 47 ans sans avoir jamais porté de lunettes, j’ai, comme tout le monde, commencé à en porter. Pour la presbytie d’abord (vision de près) et, petit à petit, pour la vision de loin aussi. Je suis alors passé aux Lunettes progressives. Très rapidement, sans mes lunettes, je n’arrivai même plus à lire l’heure sur mon réveil le matin, je ne voyais rien de mon tableau de bord de voiture, et encore moins sur les écrans. Impossible de lire un bouquin, ou même l’écran de mon téléphone portable. Tout était flou ! Pour conduire aussi, il me fallait des lunettes. Je les portais tout le temps et cela me gênait. A l’occasion d’une visite de routine pour changer mes lunettes, le Docteur Asseraf m’a indiqué qu’il pouvait m’opérer en précisant toutefois que dans mon cas particulier : 1) je retrouverai ma vision de près, et 2) je verrai mieux de loin que lorsque je ne porte pas de lunettes, mais moins bien que lorsque j’en porte…bref qu’il y aurait un compromis entre vision de près et vision de loin, mais que je pourrai vivre à nouveau sans avoir à en porter. Il opérerait différemment l’œil gauche du droit, le cerveau faisant le reste avec le temps pour l’adaptation, et que ca prendrait plusieurs semaines, voir plusieurs mois pour ce qui concerne la vision de loin avant que de trouver un équilibre.
L’opération est stressante mais pratiquement sans douleur. L’équipe est rassurante et pro. C’est rapide et les explications sont justes, notamment pour les soins qui suivent l’opération. Il est vrai que, selon l’âge, il faut du temps aux yeux pour se remettre d’une telle opération. Ce n’est pas rien. Le sentiment de sécheresse, de « poussière dans les yeux » a duré environ 2 à 3 semaines pour moi. Aucune complication médicale (infection ou nécrose ou que sais-je encore…).
Qu’en est-il aujourd’hui ? 7 semaines après l’opération, l’objectif est il atteint? Je dirai que c’est tout à fait conforme à ce que m’avait annoncé le Docteur Asseraf : Vision de près : c’est une révolution ! Pour travailler (écrans, lecture, écriture,…), pour bricoler, pour faire ses courses, pour discuter avec vos interlocuteurs, au travail ou autour d’une table…c’est juste nickel, j’ai récupéré ma vision d’avant quasi immédiatement, et je peux absolument me passer de lunettes, je n’y pense même plus. Vision de loin : Au début cela ne va pas du tout : c’est flou, et même plus qu’avant surtout l’œil gauche. Après un peu de stress dans les premiers jours, j’ai constaté une amélioration au bout de deux semaines, et, depuis, chaque jour qui passe démontre que cela évolue dans le bon sens. Comme précisé par le Docteur Asseraf, il faut impérativement s’obliger à faire travailler les deux yeux ensemble pour que le cerveau fasse l’adaptation de loin et ne plus y penser. Plus on est agé, plus c’est long ! Je serais donc tenté aujourd’hui de reporter des lunettes pour la vision de loin, lorsque je conduis par exemple, mais j’arrive quand même à m’en passer, et les tests démontrent que j’ai 10/10 aux yeux. Je vais donc suivre les conseils du Docteur Asseraf jusqu’au bout et attendre encore les quelques semaines ou mois nécessaires, que le focus se fasse. Il s’agit donc bien d’un compromis entre vision de près et vision de loin, dans mon cas particulier, et je ne regrette objectivement pas cette opération.

CHRISTELLE P (SANNOIS) - 27/10/2016

CELA FAIT MAINTENANT 3 ANS QUE JAI FAIS CETTE OPERATION.
Toujours aussi heureuse de ne plus porter de lunette…. un grand merci au docteur asseraf et son équipe.

Sylvie S (Courbevoie) - 10/10/2016

Le docteur ASSERAF est un praticien, ouvert, attentif, sympathique et COMPETENT, accompagné d’une équipe sympathique SOURIANTE et efficace…Que demander de plus…Pourvu que ça dure !

Sybille C (Courbevoie) - 28/08/2016

Ayant les yeux très secs, je ne supportais plus les lentilles et j’ai décidé de me faire opérer. Le docteur Asseraf a alors été disponible et à l’écoute. Et c’est donc confiante que je me suis rendue au centre pour l’opération. On est très bien accueilli par toute l’équipe, qui se montre rassurante. L’intervention est rapide et indolore. Et dés le lendemain, on voit parfaitement. Une petite gène subsiste mais disparait progressivement. Je ne peux donc que recommander cette opération qui change la vue/la vie!
Un grand merci au docteur Asseraf!

Samuel Terrier (Courbevoie) - 29/07/2016

J’ai été opéré (LASIK) de la myopie il y a tout juste deux mois : sans regret aucun !
L’opération est très rapide (1/2 heure peut être tout compris pour les deux yeux ; dès le lendemain matin, on voit quasiment parfaitement), complètement indolore sous anesthésie locale, très efficace (10 à chaque oeil, suite à une visite de contrôle faite il y a une semaine).
Le docteur Asseraf (que je remercie encore) prend le temps d’expliquer, est très disponible, professionnel, rassurant. Je ne peux que recommander.

Christian Boucher (Courbevoie) - 25/07/2015

j ai 57 ans et j avais une cataracte a l oeil droit et je savais qu un jour il faudrait l operer mais je n etais pas vraiment chaud car ayant vu a la tele une operation de la cataracte ca me fesais peur mon fils ambulancier m a dit qu il connaissait un tres bon ophtalmo j ai pris rdv et j ai fais cette operation je n ai rien sentis ca c est fait tres rapidement et depuis je revis je ne porte plus de lunette je remercie mr asseraf et toute son equipe ,infirmiere ,secretaire
n hersiter plus allez y avec confiance
MERCI DOCTEUR ASSERAF

Nicole Despois (Courbevoie) - 22/07/2016

C est avec des yeux “tout neufs” et un confort absolu que je viens témoigner de l operation de la cataracte effectuée par le docteur Asseraf.J ai donc subi 2 opérations à 15 jours d intervalle, sous anesthésie locale, aucune douleur post-op et le lendemain je pouvais lire sans lunettes!
J ai eu un suivi rigoureux effectué à son cabinet, où je salue, d ailleurs la gentillesse et la disponibilité de son secrétariat.Je suis donc tres satisfaite de cette opération qui s est déroulée dans un climat de grande confiance, de gentillesse et surtout de professionnalisme.
Encore un grand merci au docteur Asseraf.

Teddy B (La garenne colombes) - 23/07/2015

Apres 27 ans a porter des lunettes, j’ai décidé de faire la chirurgie laser, étant ambulancier et cotoyant tres souvent le Docteur Asseraf j’ai décidé de prendre rdv avec lui pour en discuter voir les pour et les contres.. Tres professionel Docteur Asseraf me rassure, m’explique les risques ultra minime. Enfin bref tout c’est fait en 15 jours tres rapide, tres professionel je remercie toute son équipe, de la sécretaire aux infirmiere tout le monde est vraiment tres professionel et vraiment tres gentil ! Cela fait 1 mois que j’ai été operer et je revis ! Toute les personnes encore hésitante n’hésitez plus …. FONCER !!!!
MERCI DOCTEUR ASSERAF !!!

Sophie Daquinois (Vélizy) - 17/07/2015

Depuis mon opération avec le Dr Asseraf je n’ai plus besoin de porter ni lunettes ni lentille. Un véritable confort de vie!! J’encourage toutes les personnes n’osant pas franchir le cap. L’opération a été complètement indolore et 48 heures après j’étais déja au travail.
Encore merci pour votre professionnalisme

Jérémy REDING (Nanterre) - 12/06/2015

Je remercie le Dr ASSERAF et toute son équipe pour le travail qu ils ont fourni sur mes yeux.
Humain ,professionnel, et efficace.
L’opération est très brève,et indolore, je suis content de mon investissement, et recommande à toute personne désirant se faire opérer, de vous diriger vers M. ASSERAF.
MILLE MERCIIIIIII !!!

José DUGO (Courbevoie) - 02/06/2015

Las de porter des lentilles, j’ai décidé de franchir le pas pour m’en débarrasser.
Sans idée, ni certitude sur mon éligibilité à quelque que traitement qu’il soit.
Une connaissance m’a parlé du Docteur ASSERAF, très satisfait de sa prestation.
Les yeux sont précieux pour nous, alors quand il s’agit d’y toucher, ce n’est pas sans une certaine appréhension que j’ai poussé la porte du cabinet.
Le docteur ASSERAF, m’a rassuré, car il connait bien son métier, et a diagnostiqué, rapidement mon cas, et m’a conseillé efficacement, sans oublier les risques.
Intervention rapidement programmé (mesures des yeux, opérations), en deux mois environs.
Une semaine d’intervalle, entre chaque œil. Je n’ai rien senti, sinon de légères pressions sur l’œil pendant 10mns, en salle d’opération, et retour dans la chambre, c’est terminé.
Le lendemain, plus besoin de lentilles, n’y de lunettes, que ce soit pour voir de loin, ou de près.
Vous respectez l’application des collyres, et trois semaines après vous vous posez la question, ai-je été opéré ou non ?

Bravo ! au Docteur ASSERAF, je le recommande vivement, il est sans aucun doute l’un des meilleurs dans ce domaine si délicat.

José DUGO.

David G (Saint Cloud) - 27/05/2015

Suite à de bons échos sur la chirurgie au laser et sur le Docteur Asseraf, j’ai décidé moi aussi de me faire opérer. J’y pensais depuis longtemps, mais j’avais une certaine appréhension… Finalement j’ai eu la chance de me faire opérer 1 semaine après en avoir fait la demande ce qui m’a évité de trop y penser. L’opération dure 20 minutes, c’est stressant comme toute opération mais pas douloureux. 20 minutes et c’est fini. Pendant les 2 premières semaines, j’étais en phase de récupération avec les yeux très secs, surtout la deuxième semaine ce qui m’a fait un peu peur. Finalement en suivant le traitement, un peu plus longtemps que prévu tout est rentré dans l’ordre (3-4 semaines au lieu de 2). Maintenant je vois sans lunette donc merci! Merci au docteur pour son professionnalisme, son calme et ses attentions auprès des patients.

Stéphanie ARAUJO-WIARD (COURBEVOIE) - 27/03/2015

Par où commencer ? Marre du chien et de la canne blanche ? Marre des lentilles ? Marre des lentilles qu’on n’a plus le droit de mettre depuis deux ans ? Marre des lunettes qui vous donnent un air de secrétaire par rapport en fait qu’on n’a plus le droit de porter de lentilles ah oui il faut suivre !!!! Bref un matin je me lève en me disant que cette journée ne doit pas être comme les autres. Rendez-vous pris avec mon ophtalmo préféré.le Docteur ASSERAF. mais chut c’est un secret et hop hop hop tout s’enchaîne très vite. La première étape est le contrôle des yeux pour vérifier dans un premier temps la faisabilité de l’opération : cornée ou rétine trop grosse, trop fine, pas ceci, trop cela bref la Vache qui Rit !!!! Tout est ok et tout est possible pour moi. Je suis aux anges et en même temps je commence à réaliser qu’on va tripatouiller mes yeux.

J’ai de nouveau une visite avec Monsieur ASSERAF qui explique en intégralité le déroulé de l’opération : les étapes, les sensations, les effets secondaires. Tout est clair et charge à la personne d’accepter ou pas. En tout cas moi je fonce !

Le grand jour arrive. Bon ok il ne faut pas se maquiller le Jour J et là j’ai la sensation que ma vie est horrible J’arrive au centre Laser Courcelles, je suis très bien accueillie et prise en charge de suite. Charlotte et chaussons enfilés, je m’assois et le début des préparatifs commence. Des gouttes, puis d’autres. Et là il faut y aller. Allez j’avoue : j’ai eu la trouille de ma vie malgré les collaboratrices de Monsieur ASSERAF qui sont là pour vous bichonner. Je m’allonge sur la table, j’essaye de me détendre, on me positionne la tête. Le moindre geste, le moindre bruit, la moindre sensation sont expliqués. Tout va très très vite. Les deux fois 26 secondes de laser ne sont impressionnantes que par le petit bruit et rien d’autres.

Après l’opération, je suis de nouveau installée dans la pièce d’à côté pour recevoir d’autres gouttes et pour que les assistantes me déposent des coques protectrices sur mes yeux. Pour l’instant tout est flou. La nuit sera décisive mais surtout le réveil au matin.

En me levant je ressens un mélange de trouille de ne pas voir correctement et d’impatience de faire sauter ces coques. Je les soulève pour mettre mes premières gouttes et là, la révélation : je vois net, très net, super net, méga net !!!! Mes yeux de taupe se sont transformés en avions de chasse ! Ce n’est même pas racontable tellement c’est du surnaturel. Et puis quel bonheur de voir net sous la première douche ses petites Knackis Ball qui servent d’orteils !!!

Pour tout ça mes remerciements ne seront jamais assez fort. Alors mille merci et très beau boulot Super Doc

Catherine Quéméré (La Garenne Colombes) - 26/03/2015

Ma cataracte m’a contraint à envisager une intervention chirurgicale. Le Docteur Asseraf m’a été chaudement recommandé. J’ai donc pris un rendez-vous que j’ai eu très rapidement. Le Docteur Asseraf m’a expliqué toutes les interventions possibles et compte tenu de mes désirs et besoins m’a dirigé vers une correction de ma grande myopie.
J’appréhendais beaucoup l’intervention, sur mes yeux, nous n’en avons que 2 et pour ma part, j’y tiens ! Tout s’est très bien déroulé ! L’intervention a eu lieu à Pierre Cherest à Neuilly, prise en charge et préliminaires rapides. Opérations sans douleur et résultats extraordinaires. Je vois très bien de très très près et très très loin. Je retiendrai aussi la très grande gentillesse et disponibilité du docteur Asséraf.
Avec tous mes remerciements

Carine LAJRI (Courbevoie) - 25/03/2015

Ne plus voir de loin après plus de 20 ans de myopie bien “enracinée”, la cataracte s’installe et là l’opération est inévitable:-( Mais le Dr ASSERAF vous explique, vous rassure, reste patient face à vos angoisses, et tout se passe sereinement, vous retrouvez la vue sans lunettes sans lentilles c’est presque magique 🙂 Alors MERCI

Michel COHEN (Courbevoie) - 02/03/2015

Operation expresse pour resultat presque parfait.j ai ete opéré il y a 6 mois de la presbytie plus aucun journal ne me resiste.

Laurianne R. (Courbevoie) - 25/11/2014

Ayant trouvé ces témoignages très utiles dans ma prise de décision, je viens à mon tour laisser une petite trace de mon expérience! Après avoir porté des lentilles pendant 14 ans, je me suis lancée dans l’aventure Lasik . J’ai été opérée au mois d’octobre dernier, et le bilan 1 mois après est on ne peut plus positif! Le Dr Asseraf a été très à l’écoute face à mes inquiétudes, et il s’est rendu disponible pour répondre à mes questionnements, notamment la veille de l’opération. Pour ce qui est de l’acte chirurgical en lui-même, je n’ai eu absolument aucune douleur. J’avoue avoir été un peu stressée au cours de l’opération tout de même, mais le Dr Asseraf ainsi que l’équipe qui l’entoure sont très rassurants. Les quelques heures suivantes n’ont pas été des plus agréables (sensation de gêne, yeux larmoyants, éblouissement) mais cela n’a duré que quelques heures. Le lendemain matin, j’avais déjà une très bonne vision avec toutefois un petit flou sur les côtés, mais j’ai pu conduire sans problème ! Les jours suivants, seulement une sensation de sécheresse atténuée par les différentes gouttes à mettre régulièrement dans les yeux et au fur à mesure la dissipation totale du flou. Quelques jours après seulement, j’ai pu conduire de nuit, aller au cinéma en version sous-titrée et faire tout ce dont j’avais l’habitude sans souci ! Après 1 mois, c’est comme si j’avais toujours aussi bien vu ! Ma vision est meilleure qu’avec des lentilles et je m’en rends surtout compte en voiture pour la lecture des panneaux de signalisation. En bref, une opération que je recommande vivement, n’hésitez pas à confier vos yeux au Dr Asseraf qui fait des miracles, et qui allie à la fois professionnalisme, humour et gentillesse. Un mélange très efficace ! Merci encore !

Michele Tellier (Courbevoie) - 01/07/2014

Bonjour,
Incroyable mais vrai je vois sans lunettes et sans lentilles c’était en avril 2014
le jour même en sortant j’ai déjeuné au restaurant
dès le lendemain de l’opé pratiquée par le docteur ASSERAF (c’est un magicien) j’ai retrouvé le confort d’une vue parfaite . opération sans douleurs
je n’avais aucune apprehension et tout s’est très bien passé . Le Docteur ASSERAF a su trouver les mots et ce n’est que du bonheur . J’ai jeté mes lunettes de vue à la poubelle et je ne les cherche plus le matin !!!!!on s’habitue très bien . Si vous hésitez, vous avez tort!donc Cataracte et presbytie oubliées!Il est trop fort et trop gentil le Docteur ASSERAF merci

SUN SAIGNACHITH-SERFATY (LA GARENNE COLOMBES) - 17/06/2014

Bonjour à tous,
Si vous êtes comme moi à vous poser la question pendant plus de 15 ans à savoir si vous allez ou pas vous faire opérer de votre myopie et astigmathie … Je vous invite alors à aller consulter le Dr ASSERAF de suite qui a su avoir les mots pour me rassurer sur l’opération. Ma plus grande peur, était de perdre la vue au pire des cas mais cela n’arrive JAMAIS comme il dit !!!
Du coup, je me suis décidée sur le champ et j’ai de suite pris les rdv pour programmer l’intervention.
Tout s’est super bien passé et quel bonheur depuis le 5 JUIN 2014, je vois encore mieux qu’avec mes lentilles ou lunettes avant l’opération.
Le LASER a corrigé de petites imperfections que les lunettes ou lentilles ne corrigent pas en plus !!!
J’ai récupéré 16/10. Et c’esi incroyable, je n’en reviens toujours pas !!!
Un grand merci au DR ASSERAF qui m’a rendu la vie beaucoup plus confortable !!!!
N’attendez plus et allez le voir les ” yeux fermés” :))

Patricia Bourrellis (Courbevoie) - 29/01/2014

Le Dr Asseraf m’a détecté une légère cataracte. C’était l’occasion ou jamais de faire table rase de la myopie, l’astigmatisme et même la presbytie. Opérée la semaine dernière de l’oeil droit, c’était déjà magique, peut-être un peu trop, je ne voyais plus bien la nécessité d’opérer l’oeil gauche : je voyais de loin et lisais de près, mais il demeurait un déséquilibre un peu gênant.

Grâce à la discussion avec le Dr Asséraf et grâce à sa patience et son écoute, l’oeil gauche a été opéré hier. Et, il n’y a pas photo : je suis au maximum de confort possible dans la vision de loin et de près. Opérations très confortables, résultat magique et tout ça avec une extrême gentillesse. Merci !

Philippos Riz - 16/10/2013

Sur le conseil d’un ami j’ai pris contact avec le docteur Asseraf . Je me suis fais opéré le 3/10/13 . Le docteur Asseraf a fait preuve d’un grand professionnalisme et d une parfaite maîtrise du laser.

L’équipe qui l’entourait était aussi professionnelle et rassurante en expliquant à chaque moment les différentes étapes. Ma vue a été stabilisée très rapidement et le résultat est parfait.
Je suis très content et je conseillerai à tous les intéressés de confier leurs yeux au docteur Asseraf .

Carole E. (Courbevoie) - 29/08/2013

J’ai hésité longuement avant de me faire opérer d’une myopie-astigmatie mais quel bouleversement depuis!
C’est un enchantement que je dois au Dr Asseraf! Encore MERCI!

Eric heers (Courbevoie) - 27/06/2013

J’étais atteint d’une cataracte très sévère; l’opération en deux temps (oeil gauche en premier et oeil droit par la suite) a donné des résultats stupéfiant.
Je conseillerai à quiconque de prendre rendez-vous avec le Dr Asseraf, et de se faire opérer par ses soins.

Josette A.Cugnot (Courbevoie) - 23/05/2013

Quand j’ai appris que j’avais la cataracte et qu’il fallait m’opérer, j’ai eu très peur. Penser qu’on allait toucher à mes yeux m’effrayait. Et puis, j’ai été opérée. Et ça s’est passé sans douleur. Après quelques jour de “flou”, le MIRACLE. je lis, je conduis, je regarde la TV sans lunettes. j’ai retrouvé mes yeux de 20 ans. Alors merci Docteur Asseraf pour votre compétence, pour votre écoute, pour votre gentillesse. Maintenant je sais qu’il ne faut pas hésiter. Si vous avez besoin d’une intervention, allez-y.

Quentin P. (La Garenne-Colombes) - 06/05/2013

Je me suis fait opérer il y a un mois (début avril 2013) pour corriger myopie et astigmatisme (-3,5 OG et OD, astigmatisme balaise). L’opération se fait en à peu près 30 minutes, mes yeux ont été douloureusement irrités pendant environ trois heures (disons la sensation d’un gros grain de sable sur l’oeil), mais après une nuit de sommeil, plus aucune sensation douloureuse ou désagréable et une vision plus précise qu’avec mes lunettes ou lentilles avant opération.

Ma vue n’a pas bougé depuis un mois, aucun effet secondaire à signaler à part une légère sécheresse des yeux au réveil (dissipée en 1-2 minutes).

En ce qui concerne le Dr Asseraf, ses explications détaillées, ses réponses à toutes questions, ses précisions sur les risques et leur niveau relatifs, ainsi que sa disponibilité pour répondre à toute interrogation du patient (moi) m’ont rassuré et permis de lui laisser passer mes précieuses cornées sous le laser sans appréhension.

Je suis complètement satisfait du suivi avant et après l’opération, ainsi que (et surtout) du résultat.

Yaëlle Henriques (Asnières sur Seine 92) - 05/05/2013

Porteuse de lentilles durant 20 ans (myopie -5 OG ; -4.75 OD + astigmatisme), j’ai confié mes yeux en toute confiance à Dr Asseraf qui m’a opérée avec succès le 11/04/13.

Je recommande plus que vivement cette opération qui en 30′ vous change la vie!
J’ai recouvré la vue au bout de 3 heures sans aucune douleur (à peine une petite gêne).
Au-delà d’un professionnalisme avéré, Dr Asseraf est un ophtalmo à l’écoute, disponible et rassurant. Le suivi post op est impeccable. La prise en charge par ses équipes au cabinet ou en clinique est tout aussi appréciable.
Bref, je recommande les yeux fermés 😉